Accueil du blog
0

Location meublée : avantages et inconvénients

Posté le 06/07/2017 par Chauvenet immobilier

Lorsque vous décidez de mettre un bien en location ou lorsque vous décidez d’en louer un, il est utile de pouvoir comparer les avantages et inconvénients de chaque type de location : vide ou meublée. En effet, il est possible de louer un logement vide ou un déjà meublé. La location meublée présente ses avantages tout comme quelques inconvénients selon qu'on se place du point du vue du bailleur ou du locataire.

 

 

 

 

La durée du bail

 

 

La durée du bail initial en location d’un bien meublé est de 1 an (9 mois pour les étudiants) contre 3 ans en location vide. La durée du préavis est également raccourcie en location meublée : 3 mois (contre 6 en vide) si à l’initiative du bailleur et s’il l’a bien envoyé le courrier en lettre recommandée 6 mois avant l'échéance du bail. La durée du préavis passe à 1 mois si à l’initiative du locataire au lieu de 3 mois en location vide. Le logement peut être donc quitté très rapidement.

 

 

Le bailleur ne peut donner congé à son locataire que sous certaines conditions : vente du bien, un membre de la famille du bailleur ou le bailleur lui-même qui doit y loger. Dans le cas d’un congé pour vente, le locataire voit son droit de préemption maintenu et il peut faire une offre au propriétaire dans les 2 mois de la réception du courrier en lettre recommandée.

 

 

 

Les deux pieds sous la table

 

Lorsque vous choisissez un meublé, vous arrivez dans un logement prêt à vous recevoir. Vous bénéficiez de tous les équipements. Pas de gros déménagement à prévoir, pas d’achat de meubles. Tout est disponible immédiatement : chauffage, eau, meubles et appareils électro-ménagers. Cela est pratique et économique. Pas de dépenses exagérées, pas de risques d’abîmer des meubles lors d’un déménagement et beaucoup de temps de gagné. De plus, le budget achat meubles est maîtrisé.

 

 

Cet avantage se paie en termes de loyer puisqu’il est en moyenne de 5 à 30 % plus élevé que pour un logement vide. De plus, lorsque vous entrez dans le logement, tout est en état de marche et donc, lors du départ, les équipements doivent être en bon état de marche ou remplacés sous peine de devoir y laisser votre caution. Enfin, il faut prendre le mobilier et les équipements en l’état. Il faut espérer que locataire et propriétaire aient les mêmes goûts en décoration.

 

 

 

Le régime fiscal

 

Les revenus provenant de locations vides sont considérés comme des revenus fonciers alors que les revenus des meublés comme des revenus industriels et commerciaux. En clair, cela signifie que les loyers perçus pour une location meublée ne sont pas considérés comme des revenus fonciers et donc les charges liées au logement mais aussi à son contenu sont à déduire des loyers perçus. Cela permet au propriétaire d’amortir le logement, les équipements et les meubles.

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.