Accueil du blog
0

Affichage des prix dans l'immobilier : les changements pour les professionnels depuis 1er avril

Posté le 18/05/2017 par Chauvenet immobilier

Depuis le 1er avril 2017, tous les professionnels de l’immobilier ont dû mettre à jour les informations contenues dans leurs annonces, tout spécialement pour celles qui paraissent en ligne. Aujourd’hui, on privilégie le format dit « dématérialisé ».

 

 

 

Pourquoi un revirement aussi subit ?

 

Les règles qui régissent les modalités d’affichage des annonces immobilières pour tous les types de support n’ont pas changé depuis les années quatre-vingt-dix. Cela tend à poser des soucis, notamment au-devant du fait que les manières d’afficher les annonces immobilières sont de natures diverses. De plus, l’arrivée de l’information dématérialisée n’a pas arrangé les choses.

 

La mise à jour sur les affichages a été imposée depuis le 1er avril 2017. Les professionnels doivent respecter la règle. Que ce soit dans le cadre d’une transaction ou d’une location. Cette mise à jour vise avant tout à valoriser le concept de la transparence sur les annonces. En effet, les prix de vente et les tarifs de location doivent désormais être parfaitement clairs, lisibles et compréhensibles par le consommateur. Désormais, l’on ne parle plus de frais, mais d’honoraires.

 

Les professionnels sont tenus de décortiquer les prix qu’ils affichent afin que les usagers puissent cerner toutes les composantes qui justifient un tel tarif. Ils doivent mentionner clairement les prix de vente hors honoraires, les prix à charge du vendeur ou de l’acquéreur et le barème des prix définis par le professionnel. Il en est de même pour le montant du loyer et toutes les charges comprises.

 

 

Afficher correctement ses annonces immobilières

 

Jusqu’à il y a quelques mois, les honoraires étaient toujours à la charge du vendeur et le prix était affiché tout compris. En d’autres termes, les frais ou les honoraires des agences étaient inclus dans le tarif de vente. Il était donc difficile de connaître le montant exact des honoraires sur le prix qui est mentionné sur l’annonce. Si les honoraires sont à la charge de l’acheteur, il est permis que ces honoraires soient discrètement proposés sous forme de pourcentage.

 

Dans le cas d’une vente, les informations qui doivent "obligatoirement" paraître sont :

• Le prix de vente HAI ou honoraires d’agence inclus. Dans une police plus petite, le vendeur doit annoncer le prix de vente net vendeur dans le cas où les honoraires sont à la charge du vendeur.

• Les honoraires TTC

 

Pour une location, les mentions obligatoires sont :

• Les loyers charges inclus

• Les charges récupérables

• Les compléments de loyer

• Le montant des honoraires TTC

• La commune et l’arrondissement

• La surface habitable de l’habitation proposée à la location

 

 

Où les informations doivent-elles figurer ?

 

Les changements les plus visibles se situent au niveau de la publicité dématérialisée, tout spécialement sur les plateformes virtuelles destinées aux transactions immobilières. Il est impératif que les barème des prix pratiques par les agences immobilières soient accessibles en deux clics, et cela, depuis n’importe quelle page du site. Les professionnels doivent également placer un lien menant vers les honoraires et les tarifs dans le corps du texte ou sur un onglet qui doit être bien visible par l’internaute.

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.